Casier judiciaire des élus : "Un mensonge d'Etat !"

28 juillet 2017

L'obligation pour les candidats à une élection de présenter un casier judiciaire vierge est donc restée un voeu pieu. Cette semaine, l'Assemblée Nationale n'a pas voté la mesure, pourtant promesse de campagne du candidat Macron lors des dernières présidentielles. Les députés se sont contentés de renforcer les peines d'inéligibilité sous couvert de la crainte que la loi instaurant le casier vierge soit frappé d'inconstitutionnalité. Un argument qui fait bondir l'essonnien Philippe Pascot, ancien adjoint au maire d'Evry, auteur de plusieurs ouvrages sur les démélés judiciaires des élus et initiateur de la mesure.

Philippe Pascot est interrogé par Brice Charrier.